• Programme
  • Venue de grands Lamas
  • La lignée Shangpa et le protecteur de sagesse Mahakala

La lignée Shangpa et le protecteur de sagesse Mahakala

Mahakala est vénéré par toutes les écoles bouddhistes tibétaines en tant que protecteur de sagesse. Voici d’innombrables ères cosmiques, est-il dit, le Bouddha de la Compassion, Avalokiteshvara, fit le vœu profond de la suprême bodhicitta : « Puissé-je libérer tous les êtres qui souffrent dans ce monde ! S’il advenait que je me lasse de ce grand dessein, que mon corps explose en mille morceaux ! » Il produisit alors pendant des âges innombrables des émanations sans nombre pour aider et libérer les êtres. Il pensa enfin que tous les êtres avaient été libérés du samsara sous sa direction. Regardant alors ce samsara, il découvrit que le nombre d’êtres qu’il contenait n’avait aucunement décru ! Leurs mauvaises habitudes étaient même devenues plus difficiles à surmonter. Désespéré, il dit alors : « S’il n’existait qu’un seul être vivant, je ne pourrais hélas rien pour lui ! » Il venait de briser son vœu. Il explosa donc dans l’instant. En mille morceaux. Alors son Lama racine Amitabha apparut et déclara : « Tu as brisé ton vœu. Pour le réparer, tu devras en adopter un plus grand encore. »

Avec la bénédiction d’Amitabha, Avalokiteshvara put recouvrer une forme. Il avait mille bras et au creux de chaque paume se trouvait un œil. « Comment prendre un vœu plus vaste ? » Cette question le hanta pendant des jours et il aboutit à cette triple idée. En ces âges sombres, il ne pouvait être victorieux et sauver les êtres déclinants que s’il manifestait une apparence courroucée. En outre, les êtres ne pouvaient se libérer des souffrances du bardo de la mort, même ceux qui pratiquaient le Dharma : cette manifestation courroucée devait donc aussi pouvoir protéger de la souffrance du bardo de la mort. Enfin, dans ce temps dégénéré, les êtres vivaient dans la difficulté et la misère : une telle apparence courroucée devrait donc constituer un antidote à leurs misères et les aider à réaliser leurs aspirations vertueuses. Ces trois aspects de l’action qu’il envisageait pour aider les êtres, en faisaient un vœu supérieur au précèdent.

De son cœur sortit un HOUNG, la syllabe-germe bleue et noire, et de ce HOUNG apparut dans l’instant le Protecteur de sagesse. Alors, Amitabha et tous les Bouddhas déclarèrent : « Grâce à ce vœu si profond, tu obtiendras les initiations et les bénédictions de toutes les Dakinis de sagesse. Tu détiendras le pouvoir des divinités de la mort. Les divinités et les fantômes des montagnes deviendront tes acolytes et tes protecteurs. Tu possèderas le Corps, la Parole, l’Esprit, les Qualités et l’Activité de tous les Bouddhas du passé du présent et du futur. »
Telles fut l’origine du Protecteur Mahakala.

Mahakala à six bras est le protecteur suprême de la lignée Shangpa Kagyu. Beaucoup de grands maîtres traduisirent les enseignements de Mahakala en tibétain. Toutefois, leur seul héritier fut Khyoungpo Neldjor, le fondateur de la lignée Shangpa Kagyu. Arrivé au Népal à l’âge de 52 ans, il fit pendant 50 ans l’aller-retour entre le Tibet, le Népal et l’Inde, étudiant auprès de 150 maîtres et réalisant leurs enseignements. Quand il se sentit prêt à retourner définitivement au Tibet, il offrit toutes ses possessions à Bapa Neldjor (Bapa Neldjor Dratchen Dzinpa) et lui adressa cette prière : « Le Tibet est un pays pauvre. Veuillez nous accorder un enseignement susceptible d’améliorer notre destinée matérielle (notre mérite de richesse). » Bapa Neldjor lui conta alors l’histoire de Mahakala et lui dit : « Mahakala est la divinité de Compassion. Plus tu t’en remettras à lui, plus tes souhaits vertueux se réaliseront. Plus tu penseras à lui, plus tes obstacles s’élimineront. Si tu t’adresses à lui avec dévotion, il se manifestera devant toi, même si tu ne peux pas réaliser ses enseignements. » Et il poursuivit : « Même si tu ne peux réaliser que la vérité relative de Mahakala, tu obtiendras des résultats positifs au-delà de tes espérances. Ce protecteur est comme le joyau qui exauce tous les souhaits. » Et Bapa Neldjor donna à Khyoungpo Neldjor une explication complète et parfaite des enseignements de Mahakala. Après être retourné au Tibet, Khyoungpo Neldjor transmit les initiations et les enseignements de Mahakala à plusieurs de ses disciples principaux. S.E. le second Kalou Rimpotché est aujourd’hui le détenteur de cette « lignée d’or » ininterrompue jusqu’à présent.

S.E.le premier Kalou Rimpotché avait une connexion très profonde avec Mahakala à Six Bras. Il fut amené à prendre la direction de Tsadra Rintchèn Drak, centre de retraite d’une grande importance dans l’est du Tibet. Il aurait fallu rénover et agrandir le lieu et offrir plus de cellules à de plus nombreux retraitants. Jamgueun Kongtrul Lodreu Thayé, S.E. le 11ème Tai Situ Rimpotché et Lama Norbou Deundroup avaient déjà voulu le faire auparavant, mais les travaux avaient constamment dû être reportés en raison de la présence de rochers gigantesques et d’autres difficultés. S.E. le premier Kalou Rimpotché demanda hardiment à S.E. Situ Rimpotché le feu vert pour entreprendre ce projet. Celui-ci exprima ses doutes et souligna les difficultés qu’il faudrait surmonter. Mais Kalou Rimpotché affirma qu’il pouvait mener le projet à bien. Devant son insistance, Situ Rimpotché et ses conseillers acceptèrent d’apporter une aide financière et donnèrent à Kalou Rimpotché la direction et la responsabilité du chantier.

La construction démarra. Les ouvriers se plaignirent rapidement des difficultés rencontrées, expliquant que la tâche était quasi-impossible. Étonnamment, ils découvrirent bientôt le soutien de mystérieux renforts. Des traces de pied énormes étaient observées sur le sol qui semblaient appartenir à quatre géants. Personne ne les avait vus. Seul Kalou Rimpotché put identifier ces traces. A partir d’un rêve. Quatre êtres grands et forts venaient à lui avec leurs outils et leurs matériaux de construction. D’où ils venaient-ils ? « D’un lieu où les souhaits sont exaucés ! » Ils se portaient volontaires pour l’aider, sachant que le chantier en cours était très exigeant. Et ils se présentèrent comme Ktchetrapala, Dzinamitra, Takkiradja and Trakshè, qui sont précisément les noms des quatre acolytes de Mahakala à six bras, le protecteur principal de la lignée Shangpa.

Pendant la période de puja qu’il dirigea en décembre 2015 à La Boulaye, son principal centre en Europe, S.E. le second Kalou Rimpotché décida de construire une statue de Mahakala à six bras de sa propre taille. Il dirigera la cérémonie de lancement de la statue en mars 2016 et prévoit de l’achever pour la puja de Mahakala prévue en août prochain.

Si vous souhaitez participer à la puja de Mahakala du mois d’août 2016, veuillez vous enregistrer à l’adresse suivante : accueil.temple@orange.fr

CONTACT

PALDENSHANGPA LA BOULAYE - château de Plaige - 71320 LA BOULAYE - FRANCE Tél. : 03 85 79 62 53 | Fax : 03 85 79 62 56
Le secrétariat est ouvert tous les jours de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h en semaine et 18 h 00 le weekend
N°SIRET : 423 900 687 00017 - N°intracommunautaire : FR63 423 900 687